11 juin 2007

upside down

Je suis en vacances. ça fai tout bizarre de dire ça, il fait même pas beau, et pourtant si, me voilà en vacances. Mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire maintenant.
Mes copines sont toutes busy busy avec leurs correspondantes et moi bah je me retrouve comme une conne. J'avais pas prévu ça. Mais je fais des efforts.
Déjà j'ai commencé très fort, vendredi soir je me suis teint les cheveux. En roux. Comme Mary-Jane dans Spiderman. J'avais juste envie d'avoir une vraie couleur de cheveux, pas vaguement blond-doré-marron. Maintenant je suis une vraie rousse. Et j'ai du trier tous mes vêtements pour qu'ils aillent avec mes cheveux, soit je ne porte plus que du vert pétant, du violet et du bleu marine.
Après j'ai fait du cheesecake. D'où le retour du goûter décadant à 4h tappantes, cheesecake et chocola froid.
Et je me suis trouvé une série à suivre, Dexter [non pas le dessin animé Dexter's labatory], une histoire de serial killer qui tue les méchants. Seulement voilà maintenant les épisodes ont disparus de l'internet.
J'ai regardé un joli film qui m'a redonné envie d'être un peu dingue, Garden State. J'ai téléchargé toute la BO et je n'écoute plus que cela en boucle.
Je passe beaucoup trop de temps sur l'ordinateur à jouer aux sims. Je sais bien que me créer une vie idéale ne vas rien changer à la mienne mais ça m'amuse.
Et comme je n'ai rien d'autre à faire je lézarde sur la térasse, sous le soleil. Je me crâme sur le béton brûlant et mon esprit divague.
Je bouquine un peu aussi. Je suis tombée amoureuse de Dean Moriarty dans On The Road de Jack Kerouac. Il y a des livres comme ça, tu lis la première page et tu sais que ce livre va te changer ta vie. Alors t'y vas lentement, tu veux pas gâcher le plaisir, tu l'évite, t'ose pas le regarder en face et au bout d'un moment tu peu plus supporter le suspense et tu te jette dessus. A tous les coups ce moment arrive alors que tu es dans le RER à l'heure de point entouré de gens qui connaissent pas le déo, mais tu t'en fous, toi tu lis. Et t'es plus là. Tu pense que c'est un truc qu'arrive jamais en vrai mais c'est faux, ça arrive. Eh ben c'est un bouquin comme ça.

Faut que j'arrête d'être aussi vulnérable émotionellement. Sans blague, y'a que oi pour trouver l'homme de ma vie dans un pièce de théatre. Je suis un peu pathétique quelquefois. c'est un peu un euphémisme ça.

Mon prof de français m'a enlevé 4 points à mon bac blanc juste à cause d'une faute d'orthographe. Bon cette faute on la trouvait dans chaque phrase de mon texte, mais j'ai demandé à toutes mes voisines et elles mon toutes dit que 'tu m'as dit' c'était 'dis' avec un -s-...

Les choses vont changer, cet été ce sera l'été de tous les changements.

et je passe en première S, pas trop de surprises là.

Posté par drunkenbastard à 18:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur upside down

    Y a quelqu'un

    Je suis tombé sur ce blog par hasard en cherchant des trucs sur Dylan, puis suis tombé en arrêt devant la photo, et en amour devant la prose...
    D'où ma question... Y a quelqu'un?

    Posté par Jackfrost, 17 juin 2010 à 14:25 | | Répondre
  • GARDEN STATE... comment as tu pu passer tout ce temps sans le voir, et sans ecouter cette BO, the Shins etc
    jadoore

    Posté par cowboy, 02 juillet 2007 à 19:44 | | Répondre
  • je sais, j'étais aussi surprise que toi d'avoir pu passer devant une merveille pareille !

    Posté par drunkenbastard, 12 juillet 2007 à 11:23 | | Répondre
Nouveau commentaire